le vrai cadeau de naissance de Louise

Nan, vous ne rêvez pas, Louise est bien née en Mars l’an dernier et non! je n’ai pas attendu aussi longtemps pour lui faire son cadeau, mais je viens juste de me rendre compte que j’ai oublié d’écrire un poste! C’est fou, compte-tenu du fait que c’est mon tricot dont je suis la plus fière: sa couverture de naissance.

Quand j’ai commencé à tricoter et que je flânais dans les magasins et rêvait de tous les modèles que je pourrais faire, j’ai trouvé une brochure dans un magasin (en Allemand!) avec des modéles merveilleux et tous plus difficiles les uns que les autres. Et puis, il y avait cette couverture de bébé en point de riz et avec des bordures en torsades, aie aie aie! J’ai sauvegardé le modèle dans un coin de ma tête et puis, bien plus tard, la nouvelle de ma nièce à venir a ravivé mon souvenir et je me suis dit que ce serait parfait pour ma petite nièce tant désirée. Et c’était parti!

Je ne me souviens pas du modèle de la laine car ca fait vraiment longtemps que je l’ai acheté mais c’était de la laine Phildar, ca j’en suis sûre. J’ai pris un colori beige comme sur le modèle et je me suis lancée!

Woua! Quelle aventure! le point de riz, c’est alternativement une maille envers, une maille endroit et ce sur 90 cm de hauteur et à peu près autant de largeur! Je peux vous dire que j’ai dû repartir pas mal de fois en arrière et détricoter car je m’étais trompée, et connaissant ma soeur, je savais qu’il fallait que ce soit parfait. J’ai eu des moment de désespoir, surtout quand elle m’a dit que la petite merveille arriverait plus tôt que prévu (alors que j’étais loiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin d’avoir fini)… A la fin, j’étais tellement à la bourre que je tricotais le matin avant de partir travailler et tard le soir pour essayer de finir à temps, mais c’était peine perdue, je n’ai pu lui offrir qu’un mois plus tard. Mais c’est l’intention qui compte, hein, et puis j’avais offert le gâteau de couches quand même!

        

Par chance, personne ne m’en a tenu rigueur et tout le monde a adoré, surtout en voyant que j’avais brodé son prénom dessus. Ca aussi c’était une sacré aventure sachant que je ne sais pas broder! J’ai fait des tas d’essais: je voulais écrire en belles petites lettres et puis j’ai dû renoncer et me rabattre sur des capitales et des lettres non liées. Mais ca rend quand même super bien :)

Et maintenant, cette couverture, ils l’emballent tout le temps dedans et ils l’emmènent partout. Lavage après lavage, elle se tient sans problème et ne montre pas le moindre signe de faiblesse :) Quelle merveille cette couverture, chaque minute, chaque rang détricoté a valu le coup!

Pour celles qui se demandent comment j’ai fait pour avoir des torsades sur tout le tour (moi, je me suis demandé longtemps comment j’allais faire), et bien il faut tricoter la couverture avec les 2 torsades de côté. Puis, séparément, il faut tricoter 2 autres torsades que l’on coud ensuite en haut et en bas de la couverture -  il faut bien calculer son coup pour pouvoir cacher les coutures et rentrer les fils discrètement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*